UN MAIRE VAROIS SE REND À PARIS A VÉLO POUR MAINTENIR LA MATERNITÉ DANS SA VILLE ET DEFENDRE LE SERVICE PUBLIC

Publié le par sauvons-la-maternite-2011

Maire velo sauvons la MMARC VUILLEMOT, UN MAIRE VAROIS SE REND À PARIS A VÉLO POUR MAINTENIR LA MATERNITÉ DANS SA VILLE ET DEFENDRE LE SERVICE PUBLIC

 

 

Pour certains, le mois d'août symbolise vacances et farniente. Mais pour le maire de La Seyne-sur-Mer, dans le Var, pas question de repos. Pour défendre les services publics de proximité et à travers eux, les services publics hospitaliers, Marc Vuillemot, maire PS de la deuxième ville du département, a décidé de «monter à Paris» à vélo ! Objectif : s'opposer à la fermeture de la maternité de l'hôpital de La Seyne-sur-Mer et défendre le service public.

 

Pour sauver la plus importante maternité publique de l'agglomération Toulonnaise,* le maire PS de La Seyne-sur-Mer, Marc Vuillemot, monte au créneau! Du 1er au 16 août, il va traverser la France à vélo, pour porter, en personne, le 17 août, au Ministère de la Santé, l’ensemble des pétitions récoltées qui dénoncent cette fermeture.

Un parcours long de 950 km et 15 étapes en camping, dans 15 communes : accompagné par deux camions camping-cars, Marc Vuillemot, au guidon de son vélo à assistance électrique, s'engage dans ce périple, pour que soit entendue la parole de ses concitoyens et que l'on tienne compte des réels besoins du territoire.

Depuis le début de son mandat, en mars 2008, la sauvegarde de la maternité de l'hôpital Georges Sand à La Seyne, fait partie des préoccupations majeures du premier magistrat.  Aujourd'hui, au delà d'une maternité sur un territoire, c'est un véritable appel à la défense des services publics qui est lancé et le refus d'un maire qui ne veut rien lâcher et qui n'a plus que cet ultime recours pour se faire entendre. Avant qu'il ne soit trop tard.

Seul maire de gauche parmi ceux d'Ollioules, Saint-Mandrier et Sanary, qui sont également opposés à la fermeture de la seule maternité de l'Ouest Var, et qui soutiennent son action, Marc Vuillemot espère que ce combat pour le maintien de la maternité, mais aussi de la Santé en service public, fera beaucoup d’émules sur la route.

 

*Dans une ville de 60 000 habitants, la maternité de l'hôpital Georges Sand enregistre le plus grand nombre d'accouchements du département. Chaque année, environ 1400 nourrissons y voient le jour.

 

 

Commenter cet article